Day fourteen Day fifteen

La nuit a été courte, mais douce. Après un nouvel an plutôt sobre et calme, le petit-déj’ réveille les troupes. Il est 8h et les gaufres avivent les esprits. Pourtant, la matinée est pour chacun, un temps de repos. Chacun erre dans la chambre et se réveille à son rythme.

Le dernier jour de l'année (13ème jour)

Journée passée dans la voiture avec comme pilote Mr Sébastien Lozano (oui oui !) qui - vaillamment et sans rien dire - a conduit 6h30 ! Car notre chef de groupe Mr Simon Colas a tristement été touché par le virus et s'est accoquiné avec l’évier... Une fois arrivés, Simon est libéré et est prêt à dormir, il va donc se coucher sans rien dire pendant que nous autres, nous préparons pour aller fêter la nouvelle année avec chacun une idée en tête : picoler, danser et s’amuser. Mais nous n’avons rien fait de tout cela !

11 et 12ème jour: NYC

Arrivée dimanche soir à Big Apple à travers les buildings, les taxis et la foule en folie. Simon pilote comme un as et ne semble pas perturbé par les klaxons, les bus ou les piétons. La Dream Team se gare devant l’hôtel et commence à monter les valises. Dans la matinée deux recrues sont entrées sur Manhattan en provenance de Montréal et ont arpenté quelques rues autour du Days Inn Hotel. C’est sur Broadway que les quatre « québécois » se retrouvent. Hé oui, désormais huit, les aventuriers sont bien chanceux : Broadway à la sortie de l’hôtel, et Central Park à seulement quelques pas.

9ème et 10ème jour : Washington DC

En ce neuvième jour (et après une nuit agitée par une bande de jeunes … qui a confondu hôtel et boite de nuit !) nous sommes revenus dans la ville !
Pour ne rien perdre de nos habitudes nous déjeunons dans un Starbuck histoire de recharger les batteries à grands coups de gâteau à la banane, donuts et sandwichs bacon cheddar…
Visite incontournable la Maison Blanche (The house of Barack pour les intimes) qui a déçu nombre d’entre nous de par sa taille comparée aux monuments environnants !

8ème jour George Washington national parc

Après être arrivés à minuit à l’hôtel et avoir passé une nuit à se geler car nous préférons le silence à la chaleur… quelle bande de touristes. Nous partons direction le petit-déjeuner après avoir fait la rencontre d’un drôle de personnage : le personnel de l’accueil, un indien dans un costume 3 fois trop grand et qui a essayé de nous entuber lors du départ…

2 en 1 - 6 ème et 7ème jour

Day 6:

Et de 5 ! =)

Aujourd'hui Colombus! Capitale de l'OHIO (ou tout du moins ce que l'on veut bien faire passer pour...)
Entre ses grands buildings propres aux villes américaines, un centre ville très orienté centre d'affaire et un temps plutôt moche nous nous sommes vus contraints de sortir des sentiers battus!

4th day: Monday, December, 22nd, 2014

Réveil calme à Cranberry (Ohio). Nuit froide et légère pour certains, gros dodo de nourrisson pour d’autres. L’équipe prend son quatrième petit-déj’ – plutôt copieux – et profite comme il se doit des provisions de l’hôtel et amortit le prix de la nuit. Remontés dans la chambre, tous se mettent au travail pour ranger à nouveau les valises, prendre une douche pour être près à temps.
Direction Pittsburgh à bord de la Mistery Machine ! Hé bien non… Hortense a contaminé Simon : il ne sait plus où sont les clés !
La fine équipe que voilà.

jamais 2 sans 3!

aujourd'hui autorisation de grasse mat' avec une heure de plus de sommeil! =)
sauf que le décalage horaire nous trahit et nous sommes réveillés à 7h.. Echec..
Après que Simon se soit battu pendant un certain temps pour trouver un prix raisonnable d'hôtel pour ce soir,
nous partons à la conquête d'une grande surface pour acheter notre petit déjeuner et notre déjeuner pour économiser
et manger moins gras car nous commençons déjà à peiner sauf pour l'américain de notre groupe, quoique d'après mes souvenirs
il a bu une petite soupe hier midi bref ;)

Et de deux !

Pour le deuxieme jour de ce Road Trip, notre fine équipe se reveille dans la ville de Niagara Falls nom éponyme des fameuses chutes.
Après une nuit difficile causé par le Hortense Railroad Express, le petit dejeuner à base de donuts bien gras (pléonasme) et autre mets plus ou moins goûtus nous quittons notre splendide Motel.
L'arrivée au chute se traduit par une rafale de photo tirées par nos snipers Flavie et Hortense qui cumulent à eux deux plus de 491 victimes, Mesdames: record à battre!

Pages

Subscribe to Notre RoaD TRip UsA-CAnaDa ! RSS